Divers

Quels sont les symptômes de maman pouce?

Beaucoup de nouvelles mères souffrent d'inflammation près du pouce et du poignet en soulevant à plusieurs reprises leurs bébés lourds sous leurs bras. Cette affection, communément appelée pouce de la maman, est également connue médicalement sous le nom de tendinite de De Quervain ou ténosynoviti. Cela ne se limite pas aux mamans ou aux femmes, mais peut également toucher les hommes et les autres personnes qui utilisent fréquemment un téléphone intelligent. Chez les nouvelles mamans, il survient généralement chez les mères plus âgées avec des bébés lourds, en particulier chez celles qui doivent souvent les soulever d'un berceau bas. Il résulte du fait de pointer le pouce vers le haut et d'enrouler les autres doigts autour du dos du bébé lourd, ce qui provoquera une inflammation des tendons sous le pouce.

Quels sont les symptômes de maman pouce?

Un pouce de maman provoque une douleur et un gonflement autour de la base du pouce. Cela peut également rendre difficile le pincement ou la saisie lors de certaines activités. Vous pouvez également ressentir une sensation de grippage dans le pouce lorsque vous essayez de le déplacer.

D'autres mouvements du poignet et de l'avant-bras peuvent augmenter la douleur. Sans traitement, la douleur peut affecter le pouce et l'avant-bras.

Quand devriez-vous voir un médecin?

Si vous avez essayé de soulager vos symptômes en évitant les mouvements habituels qui rendent votre pouce douloureux, appliquez une compresse froide sur la région et prenez des analgésiques tels que Advil ou Motrin, mais si la douleur ne disparaît pas au bout de quelques jours, devrait consulter votre médecin. Ou si cela affecte vos mouvements et interfère avec vos activités quotidiennes, consultez un médecin dès que possible.

Quelles sont les causes maman pouce?

1. Utilisation excessive du poignet

L'utilisation à long terme du poignet est la cause habituelle du pouce de la mère. La surutilisation des principaux tendons du poignet et du pouce inférieur résulte de saisies, saisies, pincements, pincements ou tordements répétés à la main. Il en résulte une irritation et un épaississement de la gaine recouvrant les tendons, ce qui limite leur mouvement. Il est plus fréquent chez les femmes, en particulier chez celles qui sont enceintes ou qui s'occupent des bébés. Certains travaux ou activités impliquant des mouvements répétitifs du poignet peuvent également provoquer une ténosynovite de Quervain.

2. Blessure directe au poignet ou au tendon

Les blessures directes et la formation de tissu cicatriciel peuvent entraîner une restriction des mouvements dans ces tendons.

3. arthrite

L'inflammation des articulations, telle que la polyarthrite rhumatoïde, peut aussi causer le pouce maternel.

En général, les personnes âgées de 30 à 50 ans présentent un risque plus élevé de développer cette maladie que les autres.

Comment traiter le pouce de maman?

1. médicaments

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l'ibuprofène (Motrin, Advil) ou le naproxène (Aleve) peuvent être pris pour soulager l'enflure et l'inflammation. Des injections de corticostéroïdes peuvent être nécessaires si le gonflement ne disparaît pas. Un traitement précoce entraîne une récupération plus rapide.

2. Thérapie physique

La physiothérapie pour le pouce de la maman implique l’immobilisation du poignet à l’aide d’une attelle ou d’un corset, évite les mouvements répétitifs, évite les mouvements de pincement et applique une compresse froide sur la zone touchée.

Un kinésithérapeute peut vous recommander des exercices du poignet pour soulager la douleur et renforcer vos muscles, ainsi que pour réaliser une attelle bien ajustée à votre convenance.

3. chirurgie

Dans certains cas, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale afin de libérer la gaine entourant les tendons du poignet, ce qui permettra de réduire la pression, de restaurer leur fonction, de renforcer votre poignet et de prévenir les récidives.

Que peut-on faire pour prévenir maman pouce?

1. Changer la position d'allaitement

L'allaitement peut exercer une pression sur votre poignet et augmenter l'inflammation. Changer la position du bébé et soutenir sa tête avec un oreiller peut réduire la tension sur votre main et votre poignet.

2. Donne le temps au poignet de guérir

Laissez votre poignet guérir en appliquant une compresse froide ou glacée, en prenant des médicaments anti-inflammatoires et en demandant à quelqu'un d'autre à la maison de soulever et de porter le bébé. Limitez votre utilisation de téléphones intelligents, ce qui aggravera la douleur et empêchera une guérison appropriée des tendons enflammés.

3. Utilisez une attelle

Utilisez une attelle spica pour immobiliser votre pouce. Cela réduira efficacement le gonflement et l'inconfort, en particulier lorsque cela est fait tôt et régulièrement.

4. Soulever bébé avec paume

Le truc pour éviter de fatiguer le poignet est d'utiliser les paumes au lieu de compter sur le poignet pour soulever le bébé. Avec l'autre main dans la position habituelle, utilisez chaque paume alternativement. Berceau votre bébé en utilisant l'avant-bras et les doigts tout en relâchant le pouce pour exercer moins de tension sur les tendons.

Загрузка...