Grossesse

Douleur abdominale supérieure pendant la grossesse: causes et remèdes - New Kids Center

La période de grossesse nécessite un large éventail d'expériences différentes, dont certaines sont attendues et d'autres peuvent être un peu inattendues ou imprévisibles. Des nausées matinales aux douleurs corporelles et à l'humeur grincheuse, une femme peut pratiquement ressentir n'importe quel symptôme, que ce soit naturellement ou déclenchée par un stimulus.

La douleur abdominale est un symptôme tel que les femmes se plaignent très souvent pendant la grossesse. Cependant, est-il normal de s'en plaindre souvent? Souvent, les douleurs abdominales peuvent indiquer une pathologie profondément enracinée se déroulant dans le corps de la femme. Un diagnostic opportun et un traitement approprié peuvent aider à une gestion optimale, mais la première étape consiste à ne pas ignorer ce symptôme ou à le prendre à la légère.

Est-il normal de ressentir une douleur abdominale supérieure pendant la grossesse?

Pour les mères expérimentées, les douleurs abdominales font partie de la grossesse, tout comme les sautes d'humeur, les maux de dos et les fringales. Puisque le bébé et les organes sont lancés dans la partie inférieure de l'abdomen, pourquoi une femme devrait-elle avoir des douleurs abdominales supérieures? Si vous y réfléchissez, la position de l'utérus est la zone autour de laquelle la douleur devrait être ressentie. Une douleur mal gérée ou continue est un signe sérieux de perturbation interne qui peut également perturber ou gêner le cours normal de la grossesse. Par conséquent, il est très important de garder une bonne observation des symptômes que vous ressentez. Ils ne signifient peut-être rien par eux-mêmes mais, une fois combinés, ils peuvent aider à diagnostiquer le problème sous-jacent.

Quelles sont les causes de la douleur de l'estomac supérieur pendant la grossesse?

1. Causes communes

Il n'est pas nécessaire que la douleur ressentie pendant la grossesse soit toujours le signe d'une pathologie grave. Parfois, la douleur est une indication d'une grossesse normale. Par exemple, au fur et à mesure du déroulement de la grossesse, l'utérus continue de s'étirer, provoquant souvent des douleurs abdominales. En outre, lorsque les organes sont poussés ou tirés à l'intérieur du corps pour permettre l'expansion de l'utérus, la douleur peut être ressentie. Les ballonnements, le développement de gaz dans l'estomac et la diarrhée ou la constipation sont d'autres raisons courantes.

Néanmoins, les mères ne doivent pas essayer de diagnostiquer elles-mêmes leurs problèmes et il est toujours sage de consulter un médecin à intervalles réguliers tout au long de la grossesse.

2. Problèmes sérieux

Les douleurs abdominales hautes pendant la grossesse ne sont pas toujours dues à des ballonnements ou à une dilatation de l'estomac, mais peuvent également indiquer des pathologies dévastatrices telles que celles mentionnées ci-dessous. Chacune de ces maladies est grave pendant la grossesse et peut avoir des conséquences désastreuses si elle n'est pas contrôlée pendant la grossesse.

  • Prééclampsie. Traditionnellement, les mamans enceintes ont une pression artérielle basse lorsqu'elles sont enceintes; Cependant, il est également probable que les femmes développent une hypertension due à une perturbation des vaisseaux ou à une altération de la sécrétion de certaines hormones / neurotransmetteurs. Une pression artérielle mal contrôlée ou mal maîtrisée peut affecter le cerveau, les reins, le foie et d'autres organes du corps. Lors des investigations cliniques, une fuite de protéines dans l'urine, un gonflement généralisé et des plaintes d'épisodes récurrents de maux de tête sont évidents. Si l’attention n’est pas recherchée, la mortinatalité ou l’avortement sont une complication probable. Les symptômes de la prééclampsie comprennent les nausées, des douleurs abdominales hautes, un gonflement du visage et une vision déformée.
  • Syndrome HELLP. Le terme est une abréviation pour hémolyse, niveau élevé d'enzymes hépatiques et faible nombre de plaquettes. Il s'agit d'un trouble rare dans lequel on observe des symptômes tels que douleur, nausée, fatigue, gonflement et saignements occasionnels dans le haut de l'abdomen.
  • Infection rénale. Les infections rénales ont tendance à se propager à d'autres régions si elles ne sont pas traitées. Si vous avez une infection rénale et que vous ressentez une douleur abdominale supérieure, cela pourrait indiquer que l'infection se propage à différents vaisseaux de liaison. Les signes incluent fièvre, miction accrue et frissons accompagnés de douleurs abdominales hautes.
  • Troubles de la vésicule biliaire. Les troubles de la vésicule biliaire comprennent la formation de calculs dans la vésicule biliaire et l’inflammation qui en résulte (également connue sous le nom scientifique de cholélithiase). Une douleur extrême est ressentie pendant cette condition, y compris une douleur abdominale supérieure sévère.
  • Cholécystite. La cholécystite est une autre indication de la douleur abdominale supérieure, une affection dans laquelle la vésicule biliaire est infectée par des calculs ou d'autres causes inflammatoires. Les symptômes communs incluent la nausée et la douleur avec la fièvre. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire.

Comment gérer la douleur abdominale supérieure pendant la grossesse

Voici quelques conseils pour soulager les douleurs abdominales pendant la grossesse. Ce sont des remèdes simples à la maison et incluent des activités traditionnelles; Cependant, si vous ressentez une douleur intense, demandez l'aide d'un médecin.

Les méthodes

Descriptions

Prendre de petits repas

Prenez de petits repas toutes les petites heures pour prévenir les douleurs abdominales et la formation de gaz.

Faire de l'exercice

Faites des exercices de relaxation qui aident à soulager les crampes musculaires et à détendre les muscles tendus. Par exemple, chaque fois que vous ressentez une douleur dans la région abdominale supérieure, vous devez vous contracter en position fœtale, puis étirer lentement votre corps. Continuez à faire cela pendant quelques minutes, le soulagement se fera sentir sous peu.

Éviter la constipation

Dans certaines conditions, les femmes peuvent ressentir des douleurs abdominales à cause de la constipation, une plainte fréquente des femmes enceintes. Pour prévenir et contrer cela, il est conseillé aux femmes d’incorporer dans leur régime alimentaire des aliments riches en fibres. Les fibres aident à absorber l'eau et permettent aux fèces de passer sans trop sécher.

Assez de liquide

Boire des quantités suffisantes d'eau peut prévenir les douleurs abdominales causées par la constipation et les ballonnements. Il maintient le système métabolique actif et prévient la déshydratation.

Uriner plus souvent

À mesure que la grossesse avance, l'utérus commence à se développer et occupe plus d'espace. Cela pousse sur la vessie et augmente la pression sur la vessie. Si l'urine n'est pas évacuée fréquemment, des douleurs abdominales sont ressenties. Par conséquent, il est conseillé aux femmes d'uriner plus souvent si elles ressentent souvent une douleur.

Détendez-vous dans de bonnes positions

Prenez de fréquentes pauses du travail et des activités physiques et détendez-vous en position couchée ou assise dans une position confortable, en particulier aux derniers stades de la grossesse. Ces stratégies peuvent prévenir la fatigue musculaire et les crampes, minimisant ainsi l'intensité et la fréquence des douleurs abdominales.

Pour en savoir plus sur le traitement des douleurs abdominales pendant la grossesse, visionnez la vidéo ci-dessous:

Quand une femme souffrant de douleur abdominale supérieure pendant la grossesse doit-elle consulter un médecin?

  • Organisez une visite avec un gynécologue-obstétricien si la douleur abdominale supérieure reste persistante, si vous ressentez des douleurs au bas-ventre avec crampes ou en cas de saignement. Le saignement peut être minime et s'accompagner de pertes vaginales dans certains cas.
  • Si des contractions sont ressenties et persistent pendant une période de temps considérable et / ou ne répondent pas aux remèdes en vente libre; Assurez-vous d’avoir un mot immédiat avec votre médecin. Si vous ressentez des crampes dans le cou et les épaules avec votre abdomen, consultez immédiatement un médecin.
  • La fatigue, la difficulté à uriner et les vertiges ne doivent pas être pris à la légère. Si vous ressentez ces symptômes, appelez souvent votre médecin.
  • Il est essentiel de prendre bien soin de vous et de garder un œil ouvert sur tout signe ou symptôme suspect pendant la grossesse. Parlez à votre médecin de vos soupçons, même s'ils ne veulent pas dire grand chose. Évitez également de vous auto-diagnostiquer ou de vous soigner vous-même afin de minimiser le risque de complications.

Загрузка...