Grossesse

Fièvre pendant la grossesse - Centre New Kids

La fièvre pendant la grossesse est toujours un drapeau rouge et il est fortement recommandé de consulter votre médecin de soins primaires le plus tôt possible. Les symptômes peuvent suggérer des affections mineures (telles que le rhume), mais peuvent également indiquer une présentation mineure d'un problème beaucoup plus grave.

Plusieurs stratégies peuvent être utilisées pour réduire la fièvre pendant la grossesse. par des médicaments ou par d'autres remèdes à la maison. Ce texte aborde quelques astuces utiles qui peuvent aider à réduire la fièvre de votre grossesse et à traiter l’état de santé qui provoque la fièvre.

Causes possibles de la fièvre pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le système immunitaire de la mère ne fonctionne plus comme avant. C'est pourquoi il y a 100% de chances que la condition en cause s'aggrave.

1. Infection des voies urinaires

Le système urinaire féminin comprend l'uretère, la vessie, les reins et l'urètre. Les voies urinaires sont un site d'infection fréquent dû à l'invasion et à la multiplication de bactéries dans la muqueuse des voies urinaires. Certaines des infections ne sont pas graves et disparaissent spontanément avec le temps (ou via des antibiotiques). Boire de grandes quantités de liquides est toujours une aide. Cliquez ici pour apprendre tout ce que vous devez savoir sur les infections urinaires pendant la grossesse.

Quand s'inquiéter: Si elle n'est pas traitée, l'infection peut se propager aux reins par la vessie et entraîner de graves complications telles que le travail prématuré, le faible poids de naissance et la septicémie. Certaines infections urinaires sont asymptomatiques, mais en cas d'infection modérée à sévère, vous pouvez ressentir une forte envie d'uriner, une sensation de brûlure en urinant, une urine trouble ou recouverte de sang, des douleurs pelviennes, etc.

2. Rhume

L'invasion bactérienne des voies respiratoires supérieures peut entraîner des symptômes tels qu'une infection des sinus, la sensation de voies nasales obstruées ou obstruées, du larynx et du pharynx. Une mère enceinte peut présenter des symptômes identiques à ceux de la grippe, tels que fièvre, nez qui coule, toux, difficultés respiratoires et mal de gorge. Ces infections ne sont pas graves et peuvent être résolues en 3 à 14 jours et peuvent être traitées facilement à la maison.

Quand s'inquiéter: Dans les cas où l'infection persiste au-delà de 2 semaines ou si les symptômes s'aggravent, il est très probable que la cause soit beaucoup plus grave (comme une pneumonie, des maux de gorge, une sinusite et une bronchite). Ne tardez pas dans de tels cas et consultez immédiatement votre médecin.

3. Grippe

Si une personne a des frissons, de la fièvre, des nausées, de la toux, des vomissements et des courbatures, il pourrait s'agir de la grippe. Les mères enceintes risquent davantage de contracter la grippe et peuvent tomber gravement malades en raison de la suppression de leur système immunitaire. Selon l'Institut national de la santé, les symptômes de la grippe sont plus graves que ceux du rhume.

Quand s'inquiéter: Il est important de consulter immédiatement un médecin dès que vous soupçonnez des symptômes de grippe. Le médecin recommandera une consommation plus importante de liquides et un repos suffisant avec certains médicaments antiviraux afin de réduire le risque de complications et la durée de l’infection. Il est également important que toutes les femmes enceintes se fassent vacciner contre la grippe.

4. Virus gastro-intestinal

Outre la fièvre, la punaise gastro-intestinale peut provoquer des vomissements et une diarrhée qui peuvent aboutir à de graves problèmes pour les femmes enceintes si elles ne sont pas traitées à temps. La déshydratation peut non seulement provoquer des contractions prématurées, mais peut également aboutir à un travail prématuré. L'hypotension, la faiblesse, les vertiges, les évanouissements et le déséquilibre électrolytique sont quelques-uns des effets secondaires d'une infection gastro-intestinale mal maîtrisée.

Quand s'inquiéter: La plupart des cas bénins résolvent seuls avec des remèdes à la maison et en ajoutant des liquides et un régime BRAT. Il est important de contacter votre médecin immédiatement si vous présentez des complications telles que du sang dans les vomissures, des signes de déshydratation, une fièvre apparente ou l'apparition de sang dans les selles.

Précautions et avertissements:

Si une femme enceinte ne connaît pas la cause de sa fièvre et ne sait pas quelle est la nature / la cause de l’infection, il est recommandé de contacter immédiatement votre sage-femme ou votre médecin généraliste. Votre fournisseur de soins de santé procédera à un examen physique complet et pourra vous recommander un test (probablement un test sanguin et des échantillons d'urine) pour déterminer la cause.

Si les symptômes du rhume s'aggravent en quelques jours ou si vous avez commencé à avoir des problèmes de respiration, consultez immédiatement un médecin. Il est possible que vous ayez une infection secondaire (infection de la poitrine) nécessitant un traitement intensif.

Comment soulager la fièvre pendant la grossesse

1. Buvez beaucoup d'eau et des boissons chaudes

Augmentez votre consommation d'eau si vous avez le nez qui coule, de la fièvre, de la diarrhée ou des vomissements (en raison d'une perte excessive et inutile de liquides dans le corps). Dans toutes ces situations, consommez de l'eau toutes les heures (au moins une tasse) ou tout autre liquide que vous pouvez boire facilement.

Les boissons chaudes apaisent la gorge; gardez donc un thermos rempli de bouillon chaud, de thé décaféiné ou de tout autre jus dilué chaud. Si vous sentez que le ventre se renverse, alors sucer des sucettes glacées ou du liquide de réhydratation peut vous aider énormément.

2. Avoir des aliments riches en vitamine C

La vitamine C est un guérisseur naturel et vous pouvez la consommer sous forme de fruits, de légumes et de jus (évitez les suppléments jusqu'à ce que votre praticien vous le conseille). Si votre ventre ne digère pas facilement les jus d'agrumes, envisagez des choix moins acides, tels que la papaye ou la mangue, le miellat ou le cantaloup. Consommer quotidiennement les vitamines de votre choix est une bonne habitude prénatale, mais si votre ventre ne l’accepte pas, essayez de prendre cette habitude quand vous irez mieux.

3. Prenez certains médicaments

Pendant la grossesse, le paracétamol est généralement recommandé pour traiter la fièvre. Suivez les instructions sur l'étiquette pour les informations de dosage et à consommer de manière transitoire. Évitez d'utiliser l'ibuprofène pendant la grossesse.

4. Autres remèdes
  • Prenez beaucoup de repos. L'inactivité aide le corps à rester au frais et diminue les risques de chute et de trébuchement à cause des vertiges.
  • Placez une débarbouillette humide et fraîche sur le front ou / et de la nuque. Re-mouiller au besoin Ne vous coiffez pas trop car cela limiterait la circulation de l'air. Portez plutôt des vêtements en coton et couvrez-vous de draps légers si vous vous sentiez froid.
  • Consommer une alimentation équilibrée et saine qui contient des fruits et des légumes. Ce régime alimentaire sain vous fournira plusieurs vitamines et minéraux antioxydants qui vous aideront à combattre les infections.
  • Prendre un bain à l'éponge ou un bain tiède. Cela aidera à réduire votre température.

La fièvre pendant la grossesse blesse-t-elle votre bébé?

Une faible fièvre en début de grossesse ne pose pas de problème grave, mais une forte fièvre est dangereuse pour le bébé. En effet, le développement précoce du fœtus dépend de l’activité protéique sensible à la température. De même, tout le processus de développement repose sur les bonnes protéines fournies au bon moment.

Si la température du corps augmente de 98,6 à 103 degrés, alors cette situation empêche les protéines de fonctionner de manière optimale, ce qui peut entraîner des complications désastreuses, telles qu'une fausse couche.

Au troisième trimestre de la grossesse, lorsque le bébé est complètement développé, la fièvre n'est pas un problème, sauf si elle est due à une source d'infection dans la muqueuse utérine. Afin de minimiser les risques de complications et les dangers, consultez votre médecin si vous développez une fièvre modérée.

Загрузка...